Macarons bleus à la fleur d'oranger.

Publié le par Lau

Macarons bleus à la fleur d'oranger.
Comme toute petite fille qui se respecte, ma fille en bonne fan de La Reine des neiges, a voulu que nous réalisions des macarons Reine des neiges
Pour la couleur ce n’est pas tout à fait ça… Je me suis procurée le colorant (bleu turquoise) sur le site de cook-shop.fr. J’en suis très satisfaite, j’adore les couleurs vives et les macarons qui ont du peps… mais c’est vrai qu’il en faut assez peu pour obtenir une belle coloration.
Pour le côté Reine des neiges, entre les flocons que nous n’avions pas et remplacés par des étoiles en sucre et la couleur un peu trop soutenue on est un peu hors sujet…
 
Bref, nous avons fait de jolis macarons bleus à la fleur d’oranger…
 
Voici la recette que j’utilise, mais je vous le dit tout de suite, pour la technique des macarons, rien ne vaut un cours de pâtisserie à l’Atelier des gâteaux, à Paris (23, rue de l’abbé Grégoire dans le 6ème arrondissement www.atelierdesgateaux.com). (Cours de pâtisserie remporté grâce à ma place de Meilleure Pâtissière Vahiné, début 2014).
 
Technique des macarons au blanc monté :
Pour une bonne 12aine de macarons (je trouve que pour notre petite consommation personnelle (en fait, on en fait plus souvent profiter collègues et/ou copains d’école) et notre petite cuisine c’est suffisant), il vous faut :
 
- 62 g de poudre d'amandes
- 112 g de sucre glace
- 1 blanc d'œuf et demi (45 g)
- 15 g de sucre semoule
- Du colorant en poudre.
 
Mélangez sucre glace et poudre d'amandes. Puis tamisez-les.
Montez les blancs d'œufs en neige. Quand ils commencent à monter, incorporez le sucre semoule. Battez-lez jusqu'à l'obtention du fameux bec d'oiseau.
Verser en plusieurs fois le mélange amandes-sucre glace sur les blancs en neige.
Macaronnez. Technique la plus délicate et la plus sportive de la recette !.
Définition : « Il s'agit de lisser la pâte à l’aide d’une corne pour qu'elle fasse un ruban. La consistance doit être proche de celle d'une crème dessert. Pour ce faire : ramenez la pâte du dessous sur le dessus avec une corne tout en lissant le dessus de la pâte avec le plat de la corne souple ».
Ajoutez-y le colorant.
Dressez à la poche à douille sur une feuille de papier cuisson elle-même sur votre plaque de cuisson et laissez croûter à l’air libre. C’est grâce à cette opération que vous obtiendrez une belle collerette. Si le climat est plutôt sec et chaud (comme chez nous dans le sud), 2h de croûtage seront déjà pas mal du tout !.
 
Cuire entre 130°C et 160°C en fonction de la puissance de votre four et environ 13 à 15 minutes. Vers la fin, surveillez, au risque de voir votre macaron virer vers une autre couleur…
Laissez refroidir les macarons et décollez-les. Vous n’aurez plus qu’à les garnir et les coller deux à deux.
 
Pour la ganache :
Je me suis inspirée d’une recette trouvée au hasard du net, mais comme le résultat ne me plaisait pas trop j’ai ajouté ma petite touche personnelle.
J’ai utilisé :
 
100 g de chocolat blanc
20 g de crème liquide entière
5 g de fleur d’oranger
Et 5 cl de crème liquide entière.
 
Faites fondre le chocolat, la crème et la fleur d’oranger dans une casserole et laissez refroidir.
Trouvant que la texture obtenue était trop lourde et trop pâteuse, je l’ai aérée en montant les 5 cl de crème liquide, en chantilly.
Une fois la 1ere préparation bien refroidie, incorporez-y la chantilly.
Dressez à l’aide d’une poche à douille.
 
Conservez-les dans une boîte hermétique, au frais.
 
Vous êtes arrivés jusque-là, BRAVO... Mais maintenant la phase la plus longue de la recette reste à venir puisqu'il vous faudra patienter jusqu’au lendemain pour les déguster…
Macarons bleus à la fleur d'oranger.

Publié dans Macarons

Commenter cet article